spyro terra

Fiction créée par [Axel-_-]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    spyro terra Index du Forum -> Fan-fictions -> Publiez vos fan fics sur cette catégorie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ZAXEL26
Webmaster

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2013
Messages: 94
Localisation: Montélimar(26)
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 23 Avr - 11:44 (2013)    Sujet du message: Fiction créée par [Axel-_-] Répondre en citant

Bonjour chers membres Very Happy
Je publie içi la fiction de [Axel-_-] qui est "The Dark Night"  qui est une très bonne fiction selon moi .
Le prologue va démarrer mais avant tout de chose vous pouvez évidemment commenter en dessous , dans les messages du dessous de la fiction.

Prologue :
"Cela fait 20 ans que la guerre est terminée . Celui qui a abouti à la guerre n'est d'autre que Gartin Taï  , qui ne s'est pas transformé lui même en maitre des ténèbres car il s'est tué en même temps que Yumisako , l'ancien maître des ténèbre. Mais les forces du mal grandissent et une autres guerre menace. Une guerre entre les trois plus puissants dieux des forces du mal, Fight, Ky, Vella, avec l' armée de dragons des ténèbre et de fantômes et entre notre peuples de dragon.
La deuxième guerre apocalyptique commence. "

Chapitre 1er : l'arrivé de Vacaloïdé.

L'air frai du midi me chatouillais les ailes. Je pris une profonde inspiration de cet air, ceci ne durerais pas. Je souris devant un dragon qui atterris devant l'arbre face a moi, il me fit signe de la tête en me rendant mon sourire, tout en lâchant un Ramol qui se trouvait dans sa bouche. La chasse avait été bonne. Quelques fois, il nous remmenait des petits insectes rare trouvés dans des terriers où sous une pierre. Ce midi de plein été étais l'un des meilleurs de ma vie. D'un coup de griffe, il le coupait en deux, puis en quatre, d'un coup de museau, il fit rouler un morceau vers moi, et déchiqueta le siens.
Un autre dragon bleu ciel venait. Et un vert. Le dragon qui déchiquetait sa proie étais d'un bleu très claire virant sur quelques partit du corps en blanc.
<<Bien jouer, Ice, belle proie. Dis-je.
_Merci, Nios, répondit celui-ci.
_Pulso, mais quesque tu fais? Demandais-je.
_Je joue à "celui qui avale sont Ramol le plus vite" avec Jiv, tu sais, la bleu ciel.
_Je sais c'est qui, répondis-je avec un soupir, je sais aussi que tu est vert de poison... >>
Ice rigolât et projetas des bouts de Ramol qui lui étais en pleine bouche.
<<Mère! dit Nios en regardant une dragonne assez vieille (désolé, vocado) blanc crème se poser sur le pelouse qui s’ondulait face a la brise. >>
_Bonjours, Nios Jiv Ice et Pulso, répondit Vacaloïdé en adressant un signe de tête amicale a c'est enfants et a son neveu (Ice).
_Ma tante. Quelle plaisir.
_Mais, mère, que vaut le plaisir de votre visite? demandais-je.
_J'ai une affreuse nouvelle a vous annoncer, il se passe des chose étrange la nuit; des dragons sont disparut. Je viens donc vous protéger; cette tante ne vous iras pas au cas où le chaos venais attaquer la nuit - du moins, nous supposons que ce soit eux - , alors, il vaut mieux aller dans la maison auquel je vous ai élevé - sauf toi, Ice - Il faut me suivre, c'est a l'est. Venez.
_________________
http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQCkValw8f0F3wPkIerf3JUqHIThcVybt9i…


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Avr - 11:44 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
[Axel-_-]
Redacteur en Chef

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2013
Messages: 57
Localisation: La cité des dragons
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 23 Avr - 14:41 (2013)    Sujet du message: Fiction créée par [Axel-_-] Répondre en citant

C'est moi Mr. Green

Le début parait bien... mais attend la suite Embarassed

Chapitre 2 la maison.

Après avoir fandut l'air de nos ailes tout en atterrissant en grâce sur la pelouse du jardin - sauf Ici qui n'avais pas vus un arbre devant lui avant de ce poser - , On tourna la tête de droite à gauche, histoire de reconnaître la maison quitté depuis dix ans.
<<Nous y voilà, à Hipocanta-New - Hipocanta tout court étant brûlé - le village de votre enfance. >>
La maison paraissais délabré de l'extérieur; la cheminé manquais de briques, les peinture étais décoloré par la pluie, un mur avais l'air d'être brûlé par sa couleur noircis, du verre manquaient aux vitres et des toiles d’araignée pouvais être vus entre la gouttière et le haut du mur, ainsi que les coins de la fenêtre. Elle se forcit un sourir que l'on ne lui rendit pas, enfin, elle s’approcha de la porte, mais a peine l'avais-elle touché que la serrure et la poigné tombas, les vis se dévissa et la porte tombit a l'intérieur d'une salle avec au moins six centimètres de poussières.
Le vaste hall étais bourré de toiles araignée. Vacaloïdé ouvras la marche, Pulso marchas sur une fourmilière et il cria devant les éclats de rires des autres. Enfin elle ouvris une porte de bois et se retrouvas dans un salon-salle à manger-cuisine. Le canapé étais mangé aux mites comme les rideaux, la table étais habité par des termites et la cuisine santais le moisi. sur la droite, a côté du canapé se trouvais une porte qui donnais a une salle de bains moisi au toilette bouchée. Un escalier en colimaçon sur la gauche du canapé donnais au deuxième étage et Nios y montas. le parquet du haut grinçais sous ces pattes. Enfin il entras dans sa chambre, exactement comme il l'avais laissé. Il souris devant un tas de livre et se laissas aller sur le lit mangé aux mites, il prit un livres dans ces alentours et l'ouvrit au premier chapitre. Le livres s’intitulait "les dragons connus de Komer Aqua". Après un bon moment; il sursauta et son lit menaçais de craqué. Il relut le paragraphe qui l'avais fais sursauté pour d’assuré qu'il avais bien comprit:
Gartin Taï: Gartin Taï, alias "dure de silex", est néé a Hipocanta. Il tuat sa mère Mima Najaos, mais il avais toujours son frère Lug Gartin et son père Joé Gartin. Lug Gartin mourrut a 27 ans succombant a ses blessures a l'infirmerie. Il eu une amoureuse nommé Vacaloïdé Gartin (nom de marier), en ce moment mère de trois enfants. Il mourrut à... et le reste étais déchiré.
_________________
Quand on pointe la lune du doigts, le crétin regarde le doigts.


Revenir en haut
EvilSpyro
Rédacteur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2013
Messages: 11
Localisation: Ardèche
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 23 Avr - 19:22 (2013)    Sujet du message: Fiction créée par [Axel-_-] Répondre en citant

C'est dommage qu'il y a la présence d'autant de fautes d'orthographes , mais bon cela reste correcte à mon goût Okay
je te remercie le rédacteur mais veilles à faire moins de fautes Very Happy
_________________
http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSyzlctmh7guhs_lAeROiRoU_t2dlMFUHh-…


Revenir en haut
[Axel-_-]
Redacteur en Chef

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2013
Messages: 57
Localisation: La cité des dragons
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 31 Oct - 20:49 (2013)    Sujet du message: Fiction créée par [Axel-_-] Répondre en citant

Plop,

Me revoilà chers membre de la communauté...

.

.

.

http://2.bp.blogspot.com/-q6lbLjwkfLk/TawvQMszoGI/AAAAAAAAAfY/vvhjvWXadIc/s…

Bon, ça a l'air vide...

Bref, je stop le flood pour continuer ! Bonne lecture les gens !

Un rédacteur inconnudelaomorkitu

Chapitre 3 : révélation.

Je la relut encore une fois; pas possible, il ne parle tout de même pas de papa? Taï étais un nom commun et beaucoup de dragon devaient s'appeler Gartin Taï. Mais non; aucun d'eux étais vert de poison, aucun d'eux avais une dragonne qui s'appelle Vacaloïdé. Je me laissa aller sur mon lit, regardant le plafond, pattes avant et arrière formant une étoile. Je réfléchis.
<<MÈRE!
_Oui, Nios?
_Venez voir, c'est très important.>>
Elle courut aussitôt dans l'escalier en colimaçon, laissant tomber ses frites au Ramol chassé par Ice.
Elle ouvrit la porte de la chambre, la respiration altente, et dit:
<<Tu ne devrais pas me faire courir comme sa; j'ai cinquante six ans, tout de même...
_Oui, et moi j'en ai vingt quatre et vous avez oublié quelque chose. >>
Il y eu un long silence où une mouche survola bêtement au dessus de leurs têtes.
Enfin, je lui tendit le livre. Elle le lut à la bonne page.
<<Je ne comprend toujours pas.
_Mère, vous vous souvenez? quand j'avais encore quatre ans, dans la cuisine, je rangeais les boîte.
_Oui... eh bien?
_Je vous avais posé une question sur... papa... et vous avez répondu "plus tard" et vous m'avez envoyé couché. Et bien maintenant, il n'y a plus de plus tard qui vienne, et je repose ma question: qui étais papa?
_Bien, j'espère que sa ne va pas te choquer:
Ton père étais un grand dragon, très grand. Il nous a sauvé plusieurs fois au temps où la guerre étais toujours là - et, justement, je te dirais pourquoi elle n'y est plus - , quand on avait le même âge que toi, Zaram, Lug... Avec des armes pour nous protéger contre le chaos. On devais s'entrainer et on a découvert que, bientôt, il y aurais une guerre où se trouverais Yumisako; l'ancien maître des ténèbres. Puis, là-bas, devant Yumisako, il le tuas en se présipitant dans le vide avec lui.
_Mais, Munikoto aurais pus s'enfuir en volant; non?
_Non, car Taï lui avais prit par ses ailes. et ils sont mort tout les deux, mainteant, il n'y a plus de maître des ténèbre; mais de nouveau menace une nouvelle guerre.

--------------------------------------

Chapitre 4 : le secret de la nuit.

On se regarda un long moment des les yeux. Je venais de tout comprendre et touts mes soupçons se collait. Quand soudain, une fumée grisâtre se dissipais dans la chambre par entrebâillement de la porte. Elle toussotât un bon moment et redescendit en trombe en mormonant quelque chose qui ressemblais a sa:
<<MincemonRamolestbrûlé. >> Suivit d'un juron.
La fumée, après avoir ouvrit la fenêtre de la chambre, disparut aussi vite qu'elle étais venus, et Vacaloïdé criat <<Mangé!>> , mais, a l'idée de voir un Ramol noir en train de fumer sur la table coupât l'appétit de Nios. Aussi, il étais trop occupé a réfléchir pour aller manger. Le crépuscule tombait et quelqu'un toquais a la porte.
<<Entrez. >>
Jiv ouvrit la porte a moitié et se glissa dans la chambre.
<<Viens manger; sa va être froid.
_Je suis trop occupé. Mère ma révélé se qu'étais papa et je suis en train de réfléchir.
_O.K, tu peut venir quand tu veut; on t'as laissé un bout, sur la table. >>
Puis elle sortis claquant doucement la porte. Je poussât un profond soupir et m'approcha de la fenêtre, pour rafraichir mon museau dans la brise. Piquata (notre soleil) avais disparut et le ciel viras petit a petit du orange au rouge, et du rouge au violet. Bloom (notre sattelite (non artificiel)) avais prit la place de piquata. Soudain, la chambre parut froide, très froide, aussi vite qu'une balle. Le radiateur s’éteint d'un seul coup comme les lumières autour de moi. Une tempête solaire? une éclipse? Mystère. La seule lumière restante fut celle de Boom, qui fut caché par un nuage. J'eus des frissons. Des lueur se découpais sur la pelouse. J'essayais de crier, mais la peur me paralysais.
Des capes noir volais dans le ciel. J’essayais de fermer la fenêtre, mais quelque chose la retenais; une de ces cape noir la tenais fermement et entra dans la chambre. Elle me prit par le museau, la cape volais et il n'y avais personne a l'intérieur, de la magie noir, pensais-je, si j'avais encore la force de penser. Elle soufflas des ténèbres sur moi. Vacaloïdé ne mentais pas a propos des dangers de la nuit. La cape me tenais les bras et une autres entra. Si seulement j'avais fermé la fenêtre... Si seulement... La porte se défonçais et Vacaloïdé entra dans la chambre, elle fit fuire toutes les capes avec son pouvoir de maitriser la chaleur. Je tomba dans les pommes, assommé par le souffle des ténèbres.

----------------------------------------

Chapitre 5 : Le chaos emporte Jiv.

Le temps passais, puis je me réveilla, dans la pièce chaude, chaleureuse, éclairé. La fenêtre étais fermé et les rideaux aussi. Je prit peur devant celle-ci en croyant à une nouvelle cape. Vacaloïdé était assis sur une chaise, et attendais, se rongeant les griffes. On se regarda plus d'une heure, attendant que l'autre brise le silence de la nuit. Enfin, pour signaler qu'elle allait parler, elle fit un petit hoquet qui se transformais en pleur. avec le peu d'oxigène qu'elle aspirais, elle dit:
<<Jivvv est -Iak!- est est -snif!- PARTIT, empppp porté par ses ses... >>
Elle ne put finir sa phrase et fondit en sanglots de plus belle; Jiv à été emportée par les capes. Nios n'en crut pas ses oreilles et levas les yeux au plafond, tout en disant calmement:
<<Je te retrouverais, Jiv, où que tu sois. >>

Le lendemain matin, personne n'eut le courage de descendre prendre un petit déjeuné et chacun faisait une chose différente; Vacaloïdé s'enfermait dans sa chambre et pleurais de plus belle, Pulso regardais la fenêtre, d'un air désespéré, Moi, je lisais un livre sur les animaux maléfique du maître noir. Enfin, Nios en eut marre, ouvrit la porte à la volée et sortit dehors, Pulso le rejoigna:
<<Que fait-tu?
_Je vais chercher Jiv.
_Mais t'es fous!
_Non, car elle est notre sœur. >>
Nios fit trois pas en avant et Pulso répondit:
<<Alors, je suis avec toi. >>
On partit, tout les deux, vers les profondeurs de la forêt. La marche nous cassant les pattes, montant les collines, escaladant les falaise, traversant lac et rivière, longeant la bordure de mer. Il fallait le faire; il fallait retrouver Jiv.

----------------------------------------

Chapitre 6 : Le demi frère et sa déclaration.


Une haute montagne s'offrait devant nous. Pulso soupira devant se gros tas de rocher et mordit à pleine dent dans son sandwich pour se donner des forces. Une brise secouat les arbres et un buisson bougeait. Nios prit peur, Pulso laissat tomber son sandwitch. Ice sortit des buissons.
<<Quesque vous foutez?
_Et toi? interogea Nios avec son regard percent.
_Je suis partit vous rattrapez, je vous ai entendu, vous deux, parler de Jiv et vous aurez besoin d'un dragon de glace.
_O.K, tu peut venir avec nous, si tu nous fait pas repérer; y'a des dragons du chaos qui volent au dessus de la montagne.
_Je suis intelligent, je sais que faire.
_Oui?
_Euh, je... bon, laissons tomber. >>
Il regarda la haute montagne, hésita un instant.
<<Je ne croit pas que escalader serais la solution; on pourrais... contourner? Demanda Ice en finissant sa phrase d'une petite voix.
_Tu n'y connais rien; y'a pleins de piège, làs-bas, expliqua Nios qui s'impatientait.
_Mais...je... bon... allons-y! >>
Il se fofila entre Pulso et Nios et grimpas la montagne en premier.
Le froid ne l'affectais pas, étant un dragon de glace. Mais se ne fut pas pareille pour les deux autres, qui se gelais sur place, tremblant de tout leurs membres, des griffes jusqu'aux ailes, du museau au bout de la queue. Las, pulso tombat à terre, dans a neige.
<<Continuer sans moi... affirmait-il.
_Non, Pulso, non!
_Portons-le, affirmais-je. >>
Mais on réusi à peine à le lever.
<<Tu es trop gros; tu mange trop!
_Non, laissez-moi... se lamentait-il. >>
Soudain, Ice eu une idée.
<<Pulso, il y'a des hamburgers, au sommet de la montagne... >>
Il se releva aussitôt, se léchant les lèvre et marmonna :
<<Mmmmh! des hamburgers...
_Vite, lève-toi ou il seront froid.
_Tout de suite. >>
Il entamèrent de longues marches, passèrent devant un dragon du chaos que Nios envoya dans le vide.
Ils avaient presque atteint le sommet, il leur restais juste une falaise à escalader. Après l'avoir escaladé tant bien que mal, Nios jeta un coup d'œil sur le sentier couvert de neige; un dragon les attendais. Au départ, on crut à un dragon du chaos mais il étais jaune d'électricité. Il dit simplement:
<<Bonjour.
_Qui êtes-vous?
_Oui, c'est vrai, je ne me suis pas présent...
_Où son les hamburger? demanda Pulso.
_Le chaos les a mangé; on est arrivé trop tard.
_QUOI? cria Pulso en donnant un bon coup de pied sur un rôcher, ils ont tout mangé? après que j'ai suer sang et eau pour en manger un? GRRRR!
_Heu... Bon, continuez Dit Nios.
_Je suis Lomika, j'ai 19 ans et mon père s'appelle Taï.
_Tu est notre notre... demi f... frère!? balbutia Nios.
_Mais sa veut dire que... commença Pulso, qui s'étais soudain calmé.
_Que papa est toujours vivant, acheva Ice... >>

------------------------------------

Chapitre 7 : Zaru Zaram.

Nios respira profondément ; il réfléchissait. Quand au demi-frère, il alla s’assoir sur un rocher et regarder Pulso, qui lui-même regardait dans le vide. Le ciel s’assombrit et, soudain, Nios se retire de ses pensés.
« ATTENTION ! »
Une cape venait de surgir des nuages et prit Pulso qui se débattait dans l’espoir de retourner auprès de ses amis.
« STOP »
Un dragon du chaos venait de surgir de nulle part. Son cris avais fait stopper la cape et Pulso se sauvas auprès de ses amis.
« Alors ; vous ne savez pas que c’est dangereux de se balader en pleine nuit ?
_On s’en moque, nous voulons retrouver Jiv et rien ne nous arrêtera. »
Un autre dragon venait de surgir de la falaise, en angle mort de la cape et du dragon du chaos qui nous regardait. Il était bleu noir avec une longue cicatrice sur le visage. Nous voyant en danger, il prit une arme et tirat sur le dragon du chaos. La cape se retourna et s’approcha de lui, soufflant le souffle des ténèbres. Le dragon tira mais les balle ne faisaient que des trous dans une cape qui continuait de planer. Soudain, il eut un grand cercle de lumière or pendant quelques secondes qui entouraient la cape. Le dragon en était le centre et quand la lumière se dissipa, la cape étais à terre, ne flottais plus comme un misérable ballon.
« Qu’a tu fais, que c’est-il passer ? Comment t’appel-tu ?
_Je suis Zaru, fait partit de la famille des Zarams, j’ai fait mon plus grand pouvoir. Maintenant, comme je suis ni pour les amis, ni pour le chaos, je vous dit au revoir.
_ATTEND ! Tu nous seras bien utile, raconte plutôt ta vie !
_Mon frère s’apellait Thal Zaram, mais je n’ai pas envie de m’étendre plus sur ce sujet. Je vais vanger sa mort, et rien d’autre. »
Il se leva d’un trait, et disparut dans la tempête de neige qui s’était levé.

-------------------------------------

Chapitre 8: La montagne

Chacun se regardait dans le blanc des yeux tour à tour. Blanc comme la neige qui tombait en rafale. La nuit s'assombrissait en très peu de temps, et les nuage que cachait les étoiles semblaient se rapprocher.
Pulso ne semblais pas respiré, sans doute traumatisé par le déroulement de cet nouvel aventure qui n'étais pas de sa routine.
Quand à Nios, qui ne savais quoi dire car ses pensée se bousculait dans la tête, regardais fixement l'endroit où Zaru était il y à un instant, fixement au point de risquer de se geler les yeux. Même Ice commençait à avoir froid et piaffa comme un cheval pour essayer de se réchauffer un peu.
<<Ecouté, commença Nios, partons d'ici vite fait.
_C'est impposible, s'écria le demi frère, des capes et des dragons du chaos nous attendent sans doute en bas... Il doit y avoir un autre moyen.
_Je me les gèles, descendons en discrétion et retrouvons Jiv! s'exclama Ice.
_Quesque t'en dit Pulso? >>
Personne n'avait levé un œil sur Pulso depuis l'arrivé de Zaru.
<<Eh, sa va Pulso?
_Eh merde! il est paralysée. >>
Le vent siflais dans mes oreille et la neige qui tombait me mouillait les écailles.
Le demis frère accourut sur lui et le mis sur son dos.
<<Le froid la paralysée, dit-il, il faut l'emmener dans une grotte, au chaud, la ou nous resterons pour la fin de la soirée. J'ai appris certaines choses à l'école de médecine... je peux le soigner...>>
Aussitôt dit, aussitôt fait. Les dragons se serrèrent les coudes pour le transporter jusqu'à une grotte, en traversant la neige qui tombait en rafale. le froid nous à gelé les ailes et nous ne pouvons partir par la voie des airs.
Par chance, en hasard pendant que nous décidions de faire une pose, nous trouvons une grotte en angle mort. Nios, pas très sûr, entra le premier en tant qu'éclaireur. Mais cela ne servait à rien; la grotte était paisible... trop paisible à mon goût...
Je fis un signe de tête à mes amis pour indiquer que tout allait bien, et ils entrèrent.
Aussitôt, le demi frère posa Pulso sur le sol, et l'examina.
<<Il me faut du feu, dit-il.
_Pas facile à faire dans ce froid, répondit Nios, Ice, va chercher du bois, pendant que je réfléchirais à comment faire du feu. >>
Ice s'exécuta, je soupira et commença à aider le demi frère.

--------------------------------------


La suite demain.
_________________
Quand on pointe la lune du doigts, le crétin regarde le doigts.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:54 (2018)    Sujet du message: Fiction créée par [Axel-_-]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    spyro terra Index du Forum -> Fan-fictions -> Publiez vos fan fics sur cette catégorie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com